Parler de méditation c’est comme parler de médicaments, d’ailleurs nous devrions plutôt parler de méditations… C’est-à-dire qu’il existe des centaines de techniques de méditation différentes. C’est pourquoi, beaucoup sont ceux qui se découragent très vite, tant le domaine est vaste! Nous faisons le point afin que vous puissiez vous initier facilement et surtout sereinement, à la méditation.

 

 

Les différents types de méditation

 

Si il existe des centaines de techniques de méditations, on en distingue 4 principales que nous allons vous présenter ici dans leurs grandes lignes.

  • La méditation vipassana. Il s’agit d’une technique reposant essentiellement sur la respiration et ayant pour but de travailler les capacités de concentration et d’attention. Cette technique se présente comme le fondement des autres types de pratiques méditatives puisque les capacités qu’elle mobilise sont essentielles à méditation sous toutes ses formes.
  • La méditation transcendantale. Ici, le but est d’atteindre un état de relaxation profonde grâce, entre autres, à l’usage de mantras (phrases courtes qu’il faut seriner).
  • La méditation zen. Cette technique mobilise les capacités d’observation et de reflexion. Elle a pour but de modifier votre perception du monde. Ici, la posture est extrêmement importante
  • La médiation en pleine conscience. Comme son nom l’indique, cette technique méditative consiste à entrer dans un état d’extrême attention (de l’instant présent, de l’environnement, etc.).

 

 

Choisir la technique adéquate

 

Certaines techniques conviendront à certains mais pas à d’autres. Pas d’inquiétudes donc, prenez le temps de vous demander ce que vous attendez de la méditation pour ensuite sélectionner la technique qui répondra le mieux à vos attentes.

La méditation transcendantale est supposée être la plus pratiquée au monde, pourtant sa maîtrise requiert une certaine expérience. Ceci dit, elle convient à ceux désireux d’expérimenter un état de relaxation physique.

La méditation zen ou zazen vise un état de stabilité spirituelle. Elle est donc idéale au quotidien et surtout efficace sur le long-terme.

La méditation en pleine conscience est conseillée à ceux désireux de se débarrasser d’un état anxieux ponctuel. Elle est une manière de relativiser, de lâcher prise si l’on peut dire et donc elle a un sérieux pouvoir anti-stress.

Existe aussi, la méditation active qui permet d’associer l’activité méditative à une activité physique. Elle est une alternative idéale pour ceux ayant du mal à rester immobile pendant une demi heure!

 

Concentration et respiration

 

S’initier à la méditation suppose d’adopter un état d’esprit et de corps bien particulier. Evidemment, il s’agit d’etre détendu au sens le plus plein du terme. Méditer suppose d’être capable d’éloigner toutes pensées inopinées. Pour ce faire et lorsque l’on débute quelques étapes doivent être respectées. D’abord il faut adopter une posture adéquate (et celles-ci sont en fait nombreuses). Le zazen par exemple, suppose de s’asseoir d’une certaine manière. Ensuite, il faut fermer les yeux et se concentrer sur l’air tour à tour inspiré et expiré. L’objectif est de se vider entièrement de toutes autres considérations pour ne se focaliser que sur la respiration. 10 minutes ainsi, et voilà votre première séance de méditation réalisée!

Mais, rappelez-vous il est aussi possible de méditer en marchant ou en faisant un exercice physique. Comme nous le disions, le principal est de choisir une technique qui vous corresponde.

 

En somme, le meilleur conseil que nous puissions vous donner est celui de l’expérimentation! Pour une première approche n’hésitez pas à vous rapprocher d’un centre de méditation afin de débuter accompagné d’un professionnel. Pratiquez les différentes techniques jusqu’à trouver celle qui vous fait du bien en vous permettant d’atteindre cet état de bien-être que procure la méditation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *