Il y a des années encore, les hommes n’ont pas eu droit à leurs cosmétiques et les produits semblaient être monopolisés par la gent féminine. Il y avait alors des « préjugés » qui attribuaient une certaine réserve à l’utilisation des produits de beauté et qui préconisaient l’usage exclusif aux femmes. Conscients qu’ils devront prendre soin de leur apparence physique, messieurs n’ont pas baissé les bras !

Les cosmétiques masculines victimes de…partialité

Fort longtemps, les étagères de la salle de bain et les coiffeuses sont destinées aux produits de la femme et l’homme n’avait eu droit qu’au savon et au rasoir comme produit et accessoire. Certaines idées reçues ont fortement influé et sur l’opinion de la société et sur celle des hommes eux-mêmes. Dans leur virilité, on attribuait des caractéristiques efféminées à ce type de produits et en faire usage aurait une influence sur la personnalité de l’homme.

Par pudeur également, prendre soin de son corps et de son visage, quand il s’agit d’un homme, n’est pas si…évident, et même si les produits réservés à la clientèle masculine sont déjà disponibles dans les magasins, ils ont encore une certaine « retenue » à en consommer.

Souvent, les hommes pensent que leur peau est à l’abri de toutes agressions, alors qu’elle requiert des soins spécifiques. Cette fausse idée d’avoir un derme plus robuste aurait alors influencé sur l’hésitation de la gent masculine à ne pas vouloir appliquer des produits sur leur peau. Les fabricants ont été également sceptiques à l’idée de concevoir des produits pour hommes, car ce type de clients ne voulait pas investir leur argent dans des marchandises dont l’effet, selon eux, resterait…aléatoire.

La réticence envers certaines substances

Une des raisons qui ne motivent pas les hommes à utiliser des cosmétiques est le jugement sur la dangerosité de certains ingrédients employés dans ces produits. Il y a des substances qui sont vraiment nocives, et on en recense près de 7 000 qui présenteraient des risques. La méconnaissance de certains produits a également déterminé la réticence des hommes pour les cosmétiques. Et ils préfèrent s’y abstenir pour éviter les perturbateurs endocriniens.

Pour en savoir plus sur les composants des produits dont on fait usage, il faut consulter la liste INCI ou International Nomenclature for Cosmetic Ingredients. Cette liste recense les ingrédients présents dans un produit. Sachez alors que les 6 ou 7 premiers ingrédients qui figurent sur la liste représentent les 70% de la composition totale.

Et voilà que les hommes en consomment

Si les hommes commençaient à prêter un peu d’attention sur les cosmétiques il y a quelques années, c’est surtout sur les produits capillaires qu’ils se sont focalisés. Les produits pour faire face aux pellicules ou des shampoings et lotions pour prévenir la calvitie sont les plus prisés. Les produits pour le corps comme les gommages et les laits sont parfois considérés comme « futiles ». Et c’est la même considération pour les soins du visage, qui seraient réservés aux célébrités voulant « embellir » leur apparence.

Seulement, avec la tendance de la barbe qui fait fureur sur les toiles et sur la couverture des magazines masculins, les habitudes ont pris une autre tournure. En effet, on remarque un certain engouement pour cet accessoire qui dessine le menton et les joues des hommes. On remarque également que des barbes-shops s’implantent dans les quatre coins. Ainsi, un coffret pour la barbe se vend aisément actuellement. Avec le retour vers le rasage traditionnel, s’y prêter devient un vrai…plaisir. Des à priori restent pourtant présents mais les hommes commencent désormais à introduire les cosmétiques dans leurs impératifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *