Pour un premier investissement immobilier, il faut bien connaitre tous les enjeux dans ce domaine. Il s’agit d’acheter un logement pour le louer, d’en percevoir des revenus supplémentaires et de se faire un patrimoine. Il existe de différents types d’investissement, si vous voulez prospérer il faut faire les bons choix. Un investissement locatif permet d’augmenter progressivement le patrimoine et de gagner un complément de revenu appréciable. Vous ressentez peut-être une peur d’investir, mais avec ces 5 conseils fiables vous réaliserez un meilleur investissement.

1. Trouver le meilleur endroit pour investir et faire une étude de marché

Avant de se lancer dans un investissement immobilier, il est important de sélectionner les villes où il y a plus de population. Optez pour un quartier bien desservi par les transports en commun, une commune qui comporte des infrastructures commerciales.

Vous pouvez aussi regarder les annonces pour savoir le taux de logements vacants dans le quartier où vous envisagez investir et les tarifs pratiqués à la location. Si le bien est trop cher, il sera difficile de le louer et ses occupants ne tarderont pas à quitter les lieux. Aussi, choisissez d’investir dans un endroit qui offre de nombreuses opportunités d’emplois et qui présente des grandes industries puisque cela peut être une garantie pour louer votre bien.

Ainsi, lorsqu’il s’agit d’un investissement immobilier locatif, il est impératif de faire un bon choix stratégique de l’emplacement du bien. Investissez donc dans une région où la demande locative est forte. Faites une comparaison des perspectives de plus-value entre les régions. Percevoir un loyer intéressant vous permet d’économiser de l’argent tous les mois.

2. Investir dans un logement

Lorsque vous investissez dans un logement, prenez en compte le fait que ce ne sera pas votre résidence principale. Si vous vous attachez au bien, vous risquez de vous éloigner de votre objectif celui de la recherche d’un investissement rentable. Ainsi, rendez-vous sur place avant d’acheter afin que vous puissiez réaliser vous-même l’état du bien et les commodités des alentours !

3. Considérer tous les paramètres pour ce premier investissement immobilier

Puisque l’apport est réduit de 10 % et l’emprunt ne dépassera pas le délai de 20 ans, votre effort mensuel doit être faible. Toutefois, le prix au mètre carré des petites surfaces est plus cher à l’achat ainsi qu’à la location. Vous lancer dans le crowdfunding pour investir dans l’immobilier constitue une précaution en cas de problèmes, ou de loyers impayés, vous pourrez ainsi régler facilement le problème.

4. Opter pour la défiscalisation

En tenant compte des performances des placements classiques, il est plus commode d’avoir un rendement de 3 à 4 %. Pour réaliser une bonne affaire, il vaut mieux se renseigner sur le dispositif Pinel à Toulouse, vous déduirez une partie de vos impôts, sur six, neuf ou douze ans. Grâce aux montages financiers, vous pourrez calculer les taux d’intérêt, les divers types de prêts, vous fier aux différentes lois de défiscalisation immobilière, et effectuer un bon investissement.

5. Sélectionner le locataire et le promoteur

Vous devez trouver le « bon » locataire qui a la capacité de payer régulièrement son loyer et qui ne risque pas d’abîmer le bien. Ainsi, vous avez le droit de demander certains justificatifs afin de minimiser les risques. Puisqu’il s’agit d’un premier investissement immobilier, il faut être très vigilant, vous pouvez même demander une caution solidaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *